• Octobre s'achève et avec lui les vacances scolaires. Mes visiteurs sont repartis et la fête de la Toussaint approche.

    La forêt doucement passe au roux même si la saison orange n'est pas terminée.

    Ce soir, certains fourbissent leurs costumes de guenilles, de poussière et d'os et leurs maquillages sanguinolants pour célébrer dignement la dernière fête commerciale à la mode.

    Euh… pas moi ;)
    Je ne sais pas pour vous (vous me direz ça dans les commentaires), mais je trouve qu'on a eu notre dose d'horreurs, cette année, sans se sentir forcément obligé d'en remettre une couche…

    Mais comme il eut été dommage de ne rien faire avec la belle peau épaisse d'une de mes citrouilles (citrouille promptement transformée en délicieuses confitures) et, après mes essais de l'an dernier (déjà bien éloignés des traditionnels Jack-o'-lantern américains), je me suis à nouveau lancé dans la sculpture végétale.

    Mes visiteurs-vacanciers ont eu tout juste le temps de profiter de mes curieux lumignons avant que la peau ne commence à se ratatiner et la chair à moisir (c'est ce qui s'appelle de la sculpture éphémère ;) mais, même si je n'ai pas eu le temps de terminer la première, je suis assez satisfait du résultat :)

     

    Citrouille sculptée - entrelas

    Citrouille scuptée


    Plus de photos de ces citrouilles dans la galerie
    Terminé !

    N'oubliez pas de revenir sur cette page pour les commentaires :)

     

     

    Pin It

    9 commentaires
  • Bon, c'est moins "vertical" que les monts Huangs, en Chine, mais c'est tout aussi féérique (et moins loin ;)

     

    Estampes de brume en Corrèze

     

    Estampes de brume en Corrèze

    Estampes de brume en Corrèze

    C'est l'automne…
    C'était hier matin…
    Et je me suis encore régalé :)

    Brume dans ma vallée

     

    Je ne sais pas pourquoi, mais je préfère être obligé de voir ça avant d'aller au boulot
    que les façades grises des immeubles, les rues sales et les quais surchargés du métro…
    Bizarre…

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Super beau, aujourd'hui. J'en ai donc profité pour bosser dehors. En fin d'après-midi, j'ai eu la chance de voir les grues tourner et reprendre leur grand voyage.

    D'abord, reprendre un peu d'altitude : tourner, tourner, tourner en criant
    (il ne s'agirait pas d'en oublier dans l'opération ! ;)

    Grand départ !

    Ensuite, se regrouper. "Ça y est, tout le monde est là ? Comptez-vous !"

    Grand départ des grues

    Puis, se réaligner. Un voyage pareil, ça ne s'improvise pas !

    Grand départ !

    C'est bon ? Chacun a retrouvé sa place ? On repart !

    Grand départ des grues

     

    Bon voyage et à l'année prochaine ! :)

    Signatures

    Pin It

    4 commentaires
  • Ce matin, ma vallée se réveille une nouvelle fois dans la brume. Sur le plateau, le soleil qui sort lentement du brouillard donne au ciel les allures d'un tableau d'Auguste Piepenhagen.
    Les vulcains, qui butinaient encore les asters il y a trois jours, ont dû regagner les chambres pour y attendre d'un sommeil profond le retour du printemps car, ce matin, ça y est, les prairies sont blanches !
    Les arbres et la forêt se colorent de plus en plus mais il faut encore patienter un peu pour la flamboyance. Pour peu que la météo soit favorable, ce sera parfait pour l'arrivée, dans quinze jours, de mes amis-vacanciers-visiteurs :)

    Vallée dans la brume
    Ma maison est complètement à droite, dans la vallée derrière la pointe boisée du centre

    Lever de soleil

    Vulcain sur aster

    Gelée blanche dans la prairie. L'été est derrière nous !

    Couleurs d'automne

     

    Pin It

    2 commentaires
  • J'ai tellement de chantiers en cours en même temps qu’au gré de la météo, des possibilités, de la matière première ou des outils disponibles, des aides (ou pas), des urgences, je dois sans arrêt en abandonner un pour travailler sur un autre. Pas de monotonie aux Dames mais, du coup, rien n'avance très vite. Alors, quand l'un d'entre eux se termine enfin, ça fait du bien au moral ! :)

    Hier, après de nombreux montages et démontages acrobatiques au long de l'été, j'ai installé définitivement la pergola qui soutiendra la glycine devant la maison, en haut de l'escalier du jardin ! :)
    Construire avec du bois tordu, c'est original et esthétique, mais c'est beaucoup plus compliqué qu'avec du "calibré bien droit (pas toujours, d'ailleurs) de chez Monsieur le marchand" et j'ai dû encore me creuser la tête pour trouver des solutions à la fois démontables, pas trop complexes et durables (il faudra que ça résiste au poids de la glycine et au vent).
    Mais ça y est, tout est maintenant solidement fixé et protégé des intempéries par quelques bonnes couches d'huile de lin. Les branches sont planées, les fissures du dessus percées (pour que l'eau n'y reste pas), les vis et crochets sont en place et les échafaudages démontés.
    Il ne reste plus qu'à attendre le printemps pour savoir si la petite liane plantée au pied (un peu loin de l'escalier ;) appréciera son curieux support de châtaignier.

     

    Pergola en châtaignier tordu terminée !

     D'autres images de cette aventure  Terminé !

    Il faudra que je vous montre aussi un de ces jours ma nouvelle poterne (terminée, elle aussi :)

    Pin It

    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires