• Projet cabanes - Intégration et visibilité

    Le lieu-dit “Les Dames” n’est que très peu visible des environs et le projet est conçu pour que les constructions s'intègrent le plus possible au paysage et à la nature environnantes.

    Carte

    Satellite, avions, ULM…
    Les bâtiments sont visibles, toute l’année pour la maison et en hiver pour la grange dans sa totalité. Les cabanes seront presque invisibles (toitures végétalisées).

    Projet cabanes - Intégration et visibilité

    Depuis Saint-Hilaire-Taurieux (A)
    Une partie du jardin et les prairies ne sont visibles, en hiver, qu’au bout d’une parcelle privée (dist. 600 m*). Quasi invisibles en été. La maison n’est jamais visible.

    Depuis Chenailler-Marcheix (B)
    Les prairies et la maison sont invisibles du village ou des routes du plateau. Mais momentanément visibles depuis une coupe forestière située sur le flanc de la vallée du Foulissard (dist. 860 m*). Le sentier d’exploitation qui y mène est occasionnellement fréquenté par certains propriétaires de parcelles, des chasseurs, des ramasseurs de champignons, des randonneurs qui viennent des Dames (circuit proposé), d’autres randonneurs (?). Ce point de vue disparaîtra d’ici quelques années mais il est possible que d’autres coupes se fassent sur ce flanc forestier.

    En hiver, il est sans doute possible de voir entre les arbres une partie des Dames depuis l’un ou l’autre des chemins d’exploitation situés sur cette pente.

    Projet cabanes - Intégration et visibilité

    Depuis Culagne (C)
    Les prairies et une partie de la maison sont visibles depuis la ferme de Culagne (dist. 3,2 km*).

    Projet cabanes - Intégration et visibilité

    * À vol d'oiseau

    [Il n'existe pas d'autre endroit d'où le site soit visible]