• Malgré le changement brutal de saison (passer de 37 à 13 °C dans une même semaine, le choc est rude !), les menus travaux continuent aux Dames avec, en plus, la permanence hebdomadaire à la boutique et un peu de travail pro sur l'ordi.

    Adieu la vilaine haie de thuyas, vive les futures haies de charmes !! :)

    Désouchage

    Rien n'arrête les braves, pas même la pluie et la grêle ! ;)

    Pluie

    Une équipe internationale bien sympathique…
    (
    Hollande, USA, France, France, Angleterre, Hollande)

    Visite

    Merci à Lauren (Texas) pour les deux premières photos :)

    Pin It

    2 commentaires
  • Et voilà, encore un arbre sur la ligne électrique, juste derrière la maison.
    C'est encore un bouleau. Arbres colonisateurs de terrains dégagés, ils finissent par disparaître quand d'autres arbres les dépassent.
    Dégagement une fois de plus acrobatique mais qui s'est bien passé grâce à quelques cordes bien placées.
    L'arbre était en mauvais état (creux vers le haut et racines fragiles) mais il me fournira quand même de la matière première pour quelques nouveaux objets sculptés et de la chaleur pour un prochain hiver :)

    chute d'arbre

    chute d'arbre

    Pin It

    votre commentaire
  • Encore un article à retardement. Il est rédigé depuis un moment (24 mars), mais il me manquait quelques photos pour finir de l'illustrer. "C'est fait"…


    Le problème quand on est obligé de mener plusieurs chantiers de front, c'est que chacun avance doucement (voir très doucement) et que l'on peut vite se décourager

    Heureusement, de temps en temps, j'arrive à en terminer un et ça, ça redonne du tonus :)

    ———

    Ces dernières semaines,
    j'ai mis un point final
    (plus ou moins… Point virgule, en tout cas)
    à plusieurs d'entre eux.

    Et, quand on travaille avec lenteur et réflexion, en principe, ce qui est fait n'est plus à faire ! :)

    • L'abri pour les chauves-souris, qui devrait me permettre d'avoir une grange un peu plus propre et de récupérer du guano l'hiver prochain. Le guano de chauves-souris est un excellent engrais et, si les chiroptères apprécient mon installation, je devrais pouvoir en vendre dès novembre de cette année :)

    La réalisation a été un peu plus longue que prévu car pour ma deuxième journée de "chantier participatif", une seule personne est venue sur les 4 annoncées… Dont deux qui devaient venir plusieurs jours et dont je n'ai jamais eu de nouvelles. Assez dépité (j'avais acheté de la nourriture en conséquence…), je n'ai pas souhaité renouveler l'expérience et j'ai terminé seul les travaux, à mon rythme…

    Toute la partie "habitation" est donc terminée. Il restera à faire une petite plateforme devant et une porte. Mais je vais d'abord attendre de voir comment la colonie va réagir aux changements.

    Premier chantier participatif sur une journée : tentative de brûlage du bois (malheureusement pas assez sec…) et pose de la première partie du plancher (malheureusement pas assez épais…).

    Shou sugi ban

    BatHouse 1

    Deuxième chantier "participatif" sur une journée : brûlage efficace (cette fois) du bois (qui avait enfin séché…) et pose de la deuxième partie du plancher. Pour aller plus vite, on n'a pas brossé le bois brûlé et je pense que c'est une erreur.

    Bat house

    Travail en solitaire : • renforcement du plancher. Le bois commandé était trop mince/fragile et, au séchage, des jours importants étaient apparus entre les planches, limitant l'efficacité de la protection du sol de la grange et compliquant la récolte du guano • Pose de la face avant (murs et encadrement de porte) • Installation d'une barre perpendiculaire aux entraits pour poser l'échelle • Pose de tasseaux-perchoirs dans l'abri.

    BatHouse 3

    BatHouse 4

    Donc, ça, c'est fait ! :)

    • Une boîte pour la récolte de l'eau de bouleau.
    Chaque année, le calage des bouteilles au sol (irrégulier, pentu et encombré) et le changement de bouteille tous les matins étaient malaisés. J'ai donc fabriqué une boîte en bois brûlé et huilé pour poser les bouteilles bien à plat, à l'abri de la pluie et du soleil (qui dénature la sève). J’ai aussi modifié mon système de bouchon qui empêche l'eau de pluie et les insectes de rentrer dans la bouteille tout en laissant l'air sortir sans remonter dans le tuyau. Je suis assez content du résultat :)

    Récolte eau de bouleau

    Ça, c'est fait aussi ! :)

    • Cette année, à la journée d'échange de graines organisée à Cornil par l'association "Battements d'ailes", j'ai rapporté de nouvelles graines échangées et j'ai acheté quelques arbres et plantes. La météo printanière ne m'a pas aidé, mais maintenant, tout est planté et mes arbres sont tuteurés et protégés.

    Plantations

    Ça aussi, c'est fait ! :)

    • J'ai aussi profité du jour glacial de chute de neige printanière qui m'empêchait de travailler dehors à la plantation des arbres pour poser (non sans difficulté) de nouveaux éclairages dans les anciennes bergerie et étable… Le genre de détail qui change la vie ! :)

    Éclairage étable

    C'est fait !

    • Enfin, j'ai terminé un banc en chêne (pour la table, châtaignier pour les pieds et hêtre pour la rehausse amovible) pour le travail du bois vert. En particulier pour l'utilisation du paroir de ma fabrication (Ancienne lame de tondeuse avec poignée en bois de thuya). Très efficace !

    Billot paroir

    C'est fait !

    • Ah oui, j'ai aussi trouvé le temps de recoudre la ceinture de mon pantalon de travail (un autre détail qui change la vie ;) et de terminer quelques cuillères.

    Fait !

    ———

    Plus de 5 chantiers achevés fin février et en mars (et plein d'autres bien avancés : dossier pour mes projets de gîtes, penderie dans une des chambres, mise en route d'un projet associatif d'artistes et artisans locaux dont je vous reparlerais sans doute bientôt, récolte de bois pour une pergola, nouveaux objets en bois, entre autres…), voilà qui redonne la pêche pour la suite (les coups de main bénévoles restent toutefois les bienvenus… ! :)

    Gites

    Bienheureux achèvements

    @ suivre…

     

    Pin It

    8 commentaires
  • Encore quelques petits coups de gel par-ci, par-là mais, dans l'ensemble, on progresse vers le printemps et les insectes, comme les rapiettes se réveillent.

    Les pyrrhocores (ou suisses, ou gendarmes, ou cherches-midi) sont de sortie
    et les rapiettes (lézards des murailles) aussi.

    Gendarme et rapiette

    Ayant terminé mes deux gros boulots sur l'ordi et profitant des belles journées, je réattaque les chantiers.

    J'ai taillé les vignes (correctement, cette année, grâce à un ami vigneron bio – Un peu de pub en passant : c'est ici – qui m'a aidé et montré comment faire) et planter la dernière qui restait en jauge.

    Vigne

    J'ai commencé à dégager les pierres du mur éboulé en janvier (gros travail à venir…).

    éboulement du mur

    J'ai réinstallé les pièges sélectifs à frelons asiatiques (pas de prise pour le moment).

    Piège à frelons asiatiques

    Et j'ai bien avancé l'abri des chauves-souris dans la grange (j'en reparlerai…).

    Bat house

    Bat house

    Demain, grand beau, je vais essayer de terminer l'abri (les grands rhinolophes devraient revenir vers la mi-avril).

    • • •

    La prochaine fois, je vous parlerai des fleurs de noisetier… :)

    Pin It

    votre commentaire
  • Il y a déjà un bon moment que le vieux mur en pierres sèches du jardin, entre la grange et la maison, faisait le ventre (sans doute pas à sa première tentative, il avait d'ailleurs été jadis plus ou moins consolidé avec du ciment) et que je me disais qu'il allait bien rompre aux prochaines grosses pluies. J'avais même prévu de mettre des étais en bois pour retarder le plus possible la survenue de ce supplément de travail plutôt malvenu.
    Et bien, le coquin n'a pas attendu que je trouve un peu de temps pour m'exécuter et a profité que je fusse occupé par un gros travail sur ordinateur pour se laisser choir sans retenue sur les iris et les hémérocalles qui égayaient son pied au printemps. Pas très fair-play !

    Braoummm, que ça a fait !
    J'ai cru que mon chat avait encore fait tomber des planches entreposées sous l'auvent et suis descendu de mon bureau en grommelant. Eh bien non, c'était le mur.

    Il a quand même bien choisi son moment le farceur et j'aurais dû me méfier… Pensez donc, un vendredi 13, y'avait pas de meilleur jour pour perpétrer ce vilain tour.

    J'ai commencé à dégager les pierres pour laisser "respirer" les rhizomes et les bulbes qui venaient subitement de passer de "devant" à "dessous", et j'en ai profité pour vérifier que mon chat était totalement étranger à l'éboulement et indemne. Je n'ai même pas vu l'ombre de la couleuvre qui avait l'habitude de se glisser là en été mais c'est possible qu'elle hiberne plus loin car il y a encore des pierres dans le talus.

    Heureusement, la mini-serre installée juste devant n'a été que frôlée et les pieds de ciboulette et de cerfeuil (très discrets en ce moment) ont été à peine touchés et vite dégagés.

     

    Éboulement du mur

    Éboulement du mur

    Bon, ben me voilà avec un nouveau chantier sur les bras et pas des plus petits… ^^
    Espérons que la suite du mur ne décidera pas de suivre le mouvement avant que je ne puisse m'y mettre…

    Pin It

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique